10 lieux emblématiques de Marrakech

1- La mosquée de la Koutoubia

C’est la plus grande mosquée de Marrakech. Elle est située dans le quartier de la médina, face à la place Jemaa El Fna.

C’est un des 10 lieux emblématiques de Marrakech à découvrir !

La mosquée de la Koutoubia est ornée de fenêtres courbes, d’une bande de céramique et d’arcs décoratifs. Le minaret, d’une hauteur de 77 mètres, comprend une flèche et des orbes. Il a été achevé sous la règne du Calife almohade berbère Yacoub-al-Mansour (1184-1139) et a inspiré d’autres bâtiments tels que la Giralda de Séville et la Tour Hassan de Rabat.

La mosquée de la Koutoubia est l’emblème de Marrakech.

Surnom de « la Koutoubia » car construite à proximité de l’ancien souk des libraires d’où son surnom : « la mosquée des libraires ».

Par ailleurs ces dimensions en font une construction extraordinaire : le minaret est d’une hauteur de 77 mètres, ses 17 nefs forment une salle de prière de 90 x 60 mètre, 20000 fidèles peuvent ainsi prier dans l’une des plus vastes salles de prière de l’Occident musulman.

2- La place Jemaa El Fna

Célèbre pour son animation de jour comme de nuit, la place Jemma El Fna est la plus visitée de Marrakech. On aime y boire un jus d’orange en journée pour 4 dirhams et manger une pastilla le soir dans l’un des multiples restaurants ambulants. Vous trouverez aussi marchands d’escargots chauds, les marchands de pâtisseries orientales…

Cette célèbre place constitue un point de rencontre en médina. Vous y croiserez les tatoueuses de henné, les charmeurs de serpents, les porteurs d’eau aux costumes chatoyants, les diseurs de bonne aventure et autres personnages haut en couleur.

Par ailleurs, la place Jemaa El Fna est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001.

3- Le Palais El Badi

Ce palais dont il ne reste que des ruines, est un des sites préférés des touristes. C’est dans ces ruines que vous pourrez assister au fameux spectacle du Marrakech du rire !

Il fut construit au XVIème siècle. Aujourd’hui, on peut visiter l’immense esplanade dont plusieurs plans d’eaux ont été transformés en vergers avec de nombreux orangers.

Pour 10 dirhams de plus, vous pourrez découvrir au sein du palais le minbar (chaire) en cèdre de la mosquée de la Koutoubia.

Ouvert de 9h à 16h30. Prix : 70 dirhams

4- Les remparts de la médina

Cette enceinte longue de 19 km, est flanquée de 202 tours appelées « Bab », « porte ». Les remparts de Marrakech sont construits pour la première fois en 1130 et sont élargis à plusieurs reprises en respectant la méthode de construction originelle : argile et chaux.

Aujourd’hui encore, les remparts ocres de la médina sont rénovés régulièrement en suivant ce processus de fabrication.

Ce sont les remparts qui marquent la limite entre la médina (ancienne ville) et les quartiers de l’Hivernage ou de Guéliz (nouvelle ville).

5- La porte Bab Agnaou

C’est une des plus impressionnantes portes de la médina de Marrakech, elle marque une des entrées dans le quartier de la Kasbah.

Elle est accessible à pieds, on peut également découvrir ses 4 arcs en demi-cercle en grès sculptés, lors d’une balade en calèche : c’est vraiment génial !

Au-dessus de la porte, un verset du Coran est gravé. L’hiver, les cigognes viennent souvent s’y percher et faire leur nid.

6- La fontaine Chrob ou Chouf

C’est l’une des fontaines les plus célèbres de Marrakech car elle présente un impressionnant travail en bois sculpté qui lui permet d’être classée depuis 1985 au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Vous la trouverez en plein cœur de la médina, près de la Médersa Ben Youssef.

Son nom signifie : boire et regarder.

7- Les tombeaux Saadiens

Ces vestiges de l’époque saadienne ne furent découverts en médina qu’en 1917. Il s’agit d’un sanctuaire où se trouvent des dizaines de tombes de soldats, de serviteurs et de grandes familles de l’époque prestigieuse des Saadiens.

Ces pierres tombales, travaillées avec de la mosaïque traditionnelle bleue et jaune, demeurent au cœur d’un joli jardin.

Salle du Mirhab … à l’entrée du monument, on fait face à une salle des prières, dite la Salle du Mihrab, tournée vers la Mecque et qui contient un oratoire. Les 4 colonnes de marbre de l’oratoire le subdivisent en 3 nefs ou salles funéraires.

Salle des 12 Colonnes … la salle centrale contient la dépouille d’Ahmed el Mansour. Sa tombe est entourée de celle de son fils Zidane et petit-fils Mohammed. Cette salle, dite des 12 colonnes, est richement décorée : colonnes en marbres de carrare, plafond ouvragé en cèdre, zelliges émaillés et plâtres ciselés. Les sépultures y sont-elles aussi en marbre de Carrare.

Salle des Princes … sur la droite de la salle des 12 colonnes, contient des tombes d’enfants et d’épouses des sultans.

Le Deuxième mausolée … Le plus ancien mausolée renferme un sarcophage de marbre blanc contenant la dépouille de la mère d’Ahmed el Mansour ainsi que la tombe de Mohammed El Cheikh, père d’Ahmed Al Mansour

Le Jardin Funéraire … les Serviteurs et Soldats sont inhumés dans le jardin du site funéraire. Une soixantaine de tombes sont visibles au sol, décorées de zelliges de Fez ou bien de pierre en marbre de carrare.

Ouvert tous les jours de 9h à 17h. Prix : 70 dirhams.

8- Le Palais de la Bahia

Bahia signifie « la brillante » en arabe. Le Palais fut érigé par le Vizir Si Moussa afin de répondre aux désirs de ses coquettes femmes.

Cette luxueuse résidence se composait au XIXème siècle de 160 chambres richement décorées.

Aujourd’hui, on ne peut plus en visiter autant mais cela ne nuit pas à la beauté du lieu.

Le Palais est ouvert toute l’année, de 9h à 17h. Prix : 70 dirhams.

9- La mosquée Mouassine et sa fontaine

Au cœur des souks de Marrakech, pendant votre virée shopping, vous tomberez sûrement sur l’incroyable mosquée Mouassine.

Non loin de là, la fontaine qui porte le même nom vaut aussi le détour : l’une des plus grandes de Marrakech.

Elle fut construite en 1570 à l’époque saadienne et se démarque par son architecture en cèdre sculpté.

10- Le jardin Majorelle

Situé à Guéliz, à quelques minutes en taxi de la Place Jemaa El Fna (environ 40 dirhams le taxi), c’est le site touristique le plus visité de Marrakech.

Créé par le peintre français Jacques Majorelle, le jardin est ouvert au public dès 1947 avant d’être à l’abandon pour enfin, être racheté dans les années 1980, par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé qui voulaient en faire un chef d’œuvre naturel.

Aujourd’hui, on y trouve des plantes des cinq continents. Elles s’articulent autour de grands bassins colorés (en bleu Majorelle bien entendu !) où l’on peut parfois croiser des tortues et poissons.

Par ailleurs, n’oubliez pas de visiter la Galerie Love d’Yves Saint Laurent, série de cartes de vœux au format affiche qu’il adressera jusqu’en 2007 à ses proches amis.

En fin de visite, vous pouvez faire un tour dans l’une des boutiques du jardin où vous découvrirez des livres merveilleusement illustrés ou, au salon de thé entouré de bougainvilliers très colorés.